Bolivie – Le Salar de Uyuni – Mai 2013

Après un jour et demi de voyage et d’avion, nous rejoignons à La Paz (alt. 4000 m) la première partie du groupe déjà sur place depuis une semaine. L’humeur est soucieuse et l’ambiance un peu tendue car deux camarades du premier groupe sont à la clinique suite à un mal aigu des montagnes grave. Si leur vie n’est plus en danger, il leur est impératif de descendre en altitude ce qui signifie un retour en France (avec leur compagne respective).

Nous passons deux jours à La Paz d’acclimatation plus ou moins rapide suivant les individus ; puis l’essentiel du groupe restant part en bus de nuit vers le sud pour Uyuni et son fameux salar (Le dixième compère nous rejoindra après s’être assuré du sort des nos camarades).

Nous arrivons au matin à Uyuni, plus ou moins frais (plutôt moins), pour la visite du Salar dans des 4×4 qui nous transporteront durant tout le reste du voyage.

L’équipe de la deuxième semaine presque au complet…

Cette gigantesque étendue de sel visible de l’espace, est située au-dessus de 3600 m d’altitude. De dimensions 100 km par 150 km, elle constitue le plus vaste désert de sel du monde. Un peu exploitée pour son sel et quelques autres éléments, elle est surtout convoitée pour la moitié des ressources de lithium de la planète qu’elle recèle.

L’exploitation traditionnelle du sel.

Direction l’"île" Incahuasi au milieu du Salar et ses cactus quasi millénaires.

Vue sur le Salar du haut de l’île.

Cactus !

L’après-midi, nous remontons le salar jusqu’à son extrémité nord, au pied du volcan Tunupa. Visite d’un petit musée à ciel ouvert et d’une "momie". Rencontre avec les quelques habitants des lieux…

Les lamas.

Quelques touristes au milieu de nulle part…

Les flamants roses en bordure du Salar.

Nuit à Jirira, au pied du volcan Tunupa, pour une ascension partielle le lendemain.

O.C.